English Menu

Laitue en feuilles 'Mesclun Mix' (Lactuca sativa)

Caractéristiques de la plante

Couleurs disponibles Vert, rouge
Période de floraison Plante cultivée pour son feuillage
Hauteur 15 à 30 cm
Espacement 20 à 30 cm
Température -18 à -12 °C
Plantes d'accompagnement Betteraves, oignon, fraisier, carotte, radis cultivé, concombre
Ensoleillement Plein soleil
  • Caractéristiques

    La varitété ‘Mesclun Mix’ propose un potpourri de couleurs, de textures et de saveurs. Elle comprend des variétés vertes ou rouges dans une gamme de textures lisses, à feuilles de chêne et frisées. Les saveurs variées des laitues – douce, acidulée ou légèrement épicée – rendent les salades intéressantes et surprenantes. Très facile à cultiver, ce mélange est certain d’être parmi les premières récoltes du potager.

    Usages

    Ajoutez les feuilles à vos salades ou à vos sandwiches ou utilisez-les comme garniture. Une excellente source de vitamines et de minéraux. Lavez bien les fruits, les légumes et les fines herbes avant de les consommer.

  • Fertilisation

    Appliquez un engrais formulé pour les légumes.

    Arrosage

    Gardez la terre bien arrosée.

    Soil

    Terre fertile et bien drainée.

  • Directives de plantation

    Choisissez un endroit ensoleillé, à l’écart des arbres et à proximité d’une source d’eau, si possible.

    Préparez le jardin en remuant le sol existant (utilisez une houe, une bêche ou un motoculteur) à une profondeur de 30 à 40 cm (12 à 16 po). Ajoutez de l'engrais, comme du fumier, de la tourbe de mousse ou du compost de jardin, jusqu'à ce que le sol se défasse et soit facile à travailler. Les matières organiques favorisent le drainage, ainsi que la présence de vers de terre et d’autres organismes qui contribuent à préserver la santé du sol. Administrez un fertilisant en granules conçu pour les légumes ou un engrais tout usage (par exemple, les fertilisants 5-10-5).

    Retirez la plante du contenant. Si la plante se trouve avec plusieurs autres, pressez-en doucement l'extérieur tout en penchant le contenant. Si la plante ne bouge pas, agrippez-en doucement la base et tirez prudemment tout en continuant d'appuyer sur l'extérieur du contenant, jusqu’à ce qu’elle sorte, de manière à ne pas écraser ni briser la tige. Si la plante est en pot, soutenez doucement sa base, puis penchez le pot et tapotez-en les côtés de sorte qu’elle se détache. Tournez le contenant et continuez à tapoter en bougeant la terre jusqu'à ce que la plante sorte lentement du pot.

    Creusez un trou faisant deux fois la largeur de la masse racinaire, et assez profond pour que la plante soit à une profondeur équivalant à celle du contenant. Agrippez la plante par le dessus de la masse racinaire, et remuez légèrement les racines inférieures avec vos doigts. Cela est particulièrement important si les racines sont denses et occupent tout le contenant. Placez la plante dans le trou.

    Pour connaître l'espacement suggéré et la hauteur de la plante à maturité, consultez son étiquette. Placez les grandes plantes au centre et à l’arrière du jardin, et les courtes à l’avant.

    Prévoyez un tuteur ou une cage pour les plantes qui grandissent. Il est préférable d’installer les cages tôt au printemps, au moment de la plantation, avant que le feuillage ne devienne épais. Les légumes grimpants pouvant prendre beaucoup d’espace, il faut leur fournir un treillis, une clôture ou autre structure leur permettant de pousser verticalement afin d’optimiser l’utilisation de la surface du jardin.

    Arrosage

    Idéalement, on arrose uniquement les racines, sur une surface d’environ 15 à 30 cm (6 à 12 po) à partir de la base de la plante, et non toute la plante. L’achat d’un tuyau de jardin constitue un bon investissement qui contribue à la santé des plantes et permet de réduire la perte d’eau par évaporation. L’utilisation d’un arrosoir à main avec disperseur est également un bon moyen de contrôler l’arrosage. Si le jardin est grand et qu’un arroseur est nécessaire, essayez d’arroser le matin afin que le feuillage de la plante ait le temps de bien sécher le jour. La présence d’humidité sur le feuillage favorise les maladies et la moisissure, ce qui peut affaiblir ou endommager la plante.

    Il est préférable de bien tremper le sol tous les deux à trois jours plutôt que de l’arroser un peu chaque jour. L’arrosage en profondeur favorise la croissance des racines dans le sol, ce qui aide la plante à devenir plus robuste et à mieux tolérer la sécheresse. La fréquence d’arrosage variera selon les chutes de pluie, les températures et le drainage du sol.

    Pour vérifier l’humidité du sol, creusez un petit trou avec votre doigt ou un déplantoir. Si les premiers 5 à 10 cm (2 à 4 po) du sol sont secs, il faut arroser.

    Fertilisation

    Lorsque la plate-bande est bien préparée et enrichie de matières organiques (p. ex. compost, fumier, fertilisant tout usage doux en granules), les plantes sont en mesure de bien pousser. Plus tard en saison, administrez un fertilisant conçu pour les légumes. Les fertilisants sont offerts sous diverses formes : fertilisants en granules, à libération lente, liquides, biologiques ou synthétiques. Respectez les directives de l’emballage quant à la quantité et à la fréquence de la fertilisation.



    Gardez votre jardin bien entretenu. Les mauvaises herbes absorbent l’humidité et les nutriments essentiels aux légumes.

    Taille

    Il y a plusieurs raisons d’élaguer les légumes : maîtriser la taille de la plante, favoriser une croissance arbustive compacte, retirer les tiges mortes ou malades et obtenir des fruits plus nombreux et plus sains.

    Vous pouvez pincer les bourgeons des fleurs pour que les fruits se développement en moins grand nombre, mais à un rythme plus élevé.

    Les vignes peuvent devenir envahissantes lorsqu’elles poussent dans un espace confiné. Au besoin, vous pouvez retirer des vignes entières de la tige principale pour maîtriser la croissance.

    N’élaguez jamais plus du tiers de la plante, sans quoi celle-ci risque de s’affaiblir et de ne plus produire.

    Retirez les légumes dès qu’ils ont atteint leur maturité. Le fait de laisser les légumes sur la plante plus longtemps que nécessaire peut altérer la saveur et la texture, sans compter que les fruits à maturité volent l’énergie des fruits en développement.