English Menu

Coriandre (Coriandrum sativum)

Caractéristiques de la plante

Couleurs disponibles Blanc
Période de floraison Du milieu de l’été à l’automne
Hauteur 38 à 51 cm
Espacement 20 à 30 cm
Température -1 à 4 °C
Plantes d'accompagnement Épinard, fèves, sauge, origan
Ensoleillement Soleil à mi-ombre
  • Caractéristiques

    La coriandre est une herbe culinaire annuelle au port érigé, cultivée depuis plus de 3 000 ans pour son feuillage très aromatique et ses graines épicées. Aussi bien les feuilles que les tiges sont utilisées pour aromatiser les soupes, les salades et les plats de haricots au Moyen-Orient et dans l’Asie du Sud-Est. Utilisez les feuilles tendres pour donner une fraîche saveur citronnée aux salsas.

    Usages

    Merveilleuse herbe culinaire pour les jardins et les jardinières. Excellent pour parfumer de nombreux plats. La coriandre est très utilisée dans les plats thaïs, chinois et mexicains. Lavez bien les fruits, les légumes et les fines herbes avant de les consommer.

  • Fertilisation

    Inutile.

    Arrosage

    Laissez la terre sécher entre les arrosages.

    Soil

    Terre légère et bien drainée.

  • Directives de plantation

    Les fines herbes annuelles peuvent être plantées dans le jardin au printemps. Les fines herbes annuelles sont aussi idéales pour la culture en contenant. Vous pouvez mettre les pots à l’intérieur, près d’une fenêtre ensoleillée, pour continuer la récolte durant la saison froide. Remettez les pots dehors au printemps, lorsque les dangers de gel sont écartés, ou remplacez-les par de nouveaux plants.

    Préparez le jardin en remuant le sol existant (utilisez une houe, une bêche ou un motoculteur) à une profondeur de 30 à 40 cm (12 à 16 po). Ajoutez de l’engrais, comme du fumier, de la tourbe de mousse ou du compost de jardin, jusqu’à ce que le sol se défasse et soit facile à travailler. Les matières organiques favorisent le drainage, ainsi que la présence de vers de terre et d’autres organismes qui contribuent à préserver la santé du sol.



    Pour connaître l’espacement suggéré et la hauteur de la plante à maturité, consultez son étiquette. Placez les grandes plantes au centre et à l’arrière de la plate-bande, et les courtes à l’avant. Pour retirer la plante du pot, soutenez doucement sa base, puis penchez le pot et tapotez-en les côtés de sorte qu’elle se détache. Tournez le contenant et continuez à tapoter en bougeant la terre jusqu’à ce que la plante sorte lentement du pot.



    Creusez un trou faisant deux fois la largeur de la masse racinaire, et assez profond pour que la plante soit à une profondeur équivalant à celle du contenant. Agrippez la plante par le dessus de la masse racinaire, et remuez légèrement les racines inférieures avec vos doigts. Cela est particulièrement important si les racines sont denses et occupent tout le contenant. Placez la plante dans le trou.



    Placez la terre doucement autour des racines de façon à remplir l’espace entourant la masse racinaire. Stabilisez la terre autour de la plante avec vos mains, en tapotant avec le côté plat d’un petit déplantoir ou en appuyant avec vos pieds. Le sol recouvrant le trou de plantation doit être au même niveau que la terre environnante, ou à au plus 2,5 cm (1 po) du dessus de la masse racinaire. Les plantes fraîchement plantées doivent être arrosées chaque jour pendant les premières semaines afin qu’elles s’acclimatent bien.



    Terminez avec une couche de paillis de 5 cm (2 po), comme de l’écorce filamentée ou du compost, pour donner au jardin une allure propre, réduire les mauvaises herbes et retenir l’humidité du sol.



    Si vous prévoyez planter l’herbe dans une jardinière, commencez avec un bon terreau d’empotage commercial. Stérile et sans pesticides, ce type de terreau est généralement plus léger que la terre végétale. Ces terreaux contiennent souvent un engrais de départ doux.

    Choisissez un contenant muni d’un orifice de drainage ou percez des trous si votre contenant n’en présente aucun.



    Préparez le contenant en le remplissant de terreau jusqu’à 5 cm (2 po) du contour de la jardinière. Retirez la plante de son pot ou de son emballage. Si la plante se trouve avec plusieurs autres, pressez-en doucement l’extérieur tout en penchant le contenant. Avec votre main ou un déplantoir, faites un petit trou dans le sol, légèrement plus large que la masse racinaire. Insérez la plante dans le trou, puis appuyez fermement sur la terre autour des racines et recouvrez la masse racinaire. Lorsque toutes les plantes sont empotées, arrosez à fond pour tasser la terre et favoriser leur floraison.

    Arrosage

    Les plantes fraîchement plantées doivent être arrosées chaque jour pendant les premières semaines. Par la suite, selon la température et le type de sol, l’arrosage peut être fait tous les deux ou trois jours. Les sols argileux conservent l’humidité plus longtemps que les sols sableux, qui doivent être arrosés plus fréquemment.



    Chaque plante a ses propres besoins en arrosage. Certaines plantes préfèrent demeurer au sec, tandis que d’autres ont besoin d’une humidité constante. Pour connaître les besoins de la plante, consultez son étiquette.



    Il est préférable de bien tremper le sol à 20 cm (8 po) tous les deux à trois jours plutôt que de l’arroser un peu chaque jour. L’arrosage en profondeur favorise la croissance des racines dans le sol, ce qui aide la plante à devenir plus robuste et à mieux tolérer la sécheresse.



    Pour vérifier l’humidité du sol, creusez le sol avec votre doigt ou un petit déplantoir. Si les premiers 5 à 10 cm (2 à 4 po) du sol sont secs, il faut arroser.



    Les plantes en contenant peuvent s’assécher rapidement, selon la température, et peuvent nécessiter un arrosage plus fréquent que les plantes de plate-bande. Arrosez au niveau du sol en évitant autant que possible de mouiller le feuillage. Arrosez toute la terre jusqu’à ce que l’eau déborde du pot. Cela indique que la terre est bien mouillée.

    Fertilisation

    Les fines herbes plantées dans le jardin n’ont pas besoin d’engrais supplémentaire. Appliquez une couche de 3 à 5 cm (1 à 2 po) de paillis ou de compost chaque année. En se décomposant, le paillis fournit des nutriments aux plantes tout en améliorant les conditions générales du sol.



    Pour fertiliser les fines herbes en jardinière, utilisez un engrais tout usage; appliquez la moitié de la quantité suggérée sur l’emballage.

    Taille

    Pour la récolte, munissez-vous d’un bon élagueur à main ou d’un couteau pointu. Le pincement des tiges peut endommager la plante principale.



    Les fines herbes se récoltent toute la saison et s’utilisent fraîches, séchées ou congelées. Il est préférable de ne pas élaguer plus de la moitié du feuillage à la fois. Cela garde la plante en santé et favorise la croissance de nouvelles pousses, ce qui permet une récolte continue.



    À moins que vous ne cultiviez une fine herbe spécialement pour ses fleurs (comme la lavande) ou ses graines (comme le fenouil), il est préférable de retirer les bourgeons dès leur apparition. Cela permet à la plante de conserver son énergie pour produire des feuilles plutôt que des fleurs et des graines.



    Récoltez les fines herbes le matin, lorsque leur production d’huile est à son maximum. Pour préparer les fines herbes coupées, lavez et séchez doucement le feuillage. Si vous prévoyez conserver les fines herbes, vérifiez si le feuillage contient des insectes ou des œufs. Les fines herbes peuvent être séchées ou congelées en vue d’une utilisation ultérieure. De manière générale, il faut utiliser deux fois plus de fines herbes fraîches ou congelées que la quantité de fines herbes séchées indiquée dans la recette.



    Récoltez les graines avant qu’elles ne tombent, lorsque les fleurs commencent à faner et à brunir.



    N’élaguez pas les plantes après le 1er septembre. L’élagage stimule la croissance de nouvelles pousses délicates, qui s’endommageront facilement lors des premiers gels. Lorsque les plantes sont fanées, on peut facilement les nettoyer : il suffit de les couper à environ 10 cm (4 po) du sol.



    Les fines herbes annuelles doivent être déterrées et divisées tous les 2 à 3 ans. Cela stimule la croissance de nouvelles pousses en santé; vous aurez de nouvelles plantes pour agrandir votre jardin ou faire des heureux parmi vos amis jardiniers.