English Menu

Lysimaque nummulaire (Lysimachia nummularia)

Caractéristiques de la plante

Couleurs disponibles Jaune
Période de floraison Été
Hauteur 5 à 8 cm
Espacement 30 à 46 cm
Température -34 à -29 °C
Plantes d'accompagnement Herbes ornementales, hémérocalle, coréopsis
Ensoleillement Soleil à mi-ombre
  • Caractéristiques

    Une plante fiable et appréciée dans les jardins. Cette plante grimpante forme un tapis dense de petites feuilles arrondies. Des fleurs jaune brillant en forme de coupe se manifestent presque tout l’été.

    Usages

    Une plante de couverture idéale n’importe où. Convient particulièrement aux jardins situés au bord de l’eau. Splendide entre les rochers ou sur le bord d’une jardinière.

  • Fertilisation

    Fertilisez avec un engrais à libération lente au printemps.

    Arrosage

    Gardez la terre bien arrosée.

    Soil

    Terre fertile, riche en terreau et bien drainée.

  • Directives de plantation

    Les vivaces peuvent être plantées du printemps à l’automne.



    Préparez le jardin en remuant le sol existant (utilisez une houe, une bêche ou un motoculteur) à une profondeur de 30 à 40 cm (12 à 16 po). Ajoutez de l’engrais, comme du fumier, de la tourbe de mousse ou du compost de jardin, jusqu’à ce que le sol se défasse et soit facile à travailler. Les matières organiques favorisent le drainage, ainsi que la présence de vers de terre et d’autres organismes qui contribuent à préserver la santé du sol. Administrez un fertilisant de départ en granules ou un engrais tout usage qui favorise la floraison (par exemple, les fertilisants 5-10-5).



    Pour connaître l’espacement suggéré et la hauteur de la plante à maturité, consultez son étiquette. Placez les grandes plantes au centre et à l’arrière de la plate-bande, et les courtes à l’avant. Pour retirer la plante du pot, soutenez doucement sa base, puis penchez le pot et tapotez-en les côtés de sorte qu’elle se détache. Tournez le contenant et continuez à tapoter en bougeant la terre jusqu’à ce que la plante sorte lentement du pot.



    Creusez un trou faisant deux fois la largeur de la masse racinaire, et assez profond pour que la plante soit à une profondeur équivalant à celle du contenant. Agrippez la plante par le dessus de la masse racinaire, et remuez légèrement les racines inférieures avec vos doigts. Cela est particulièrement important si les racines sont denses et occupent tout le contenant. Placez la plante dans le trou.



    Placez la terre doucement autour des racines de façon à remplir l’espace entourant la masse racinaire. Stabilisez la terre autour de la plante avec vos mains, en tapotant avec le côté plat d’un petit déplantoir ou en appuyant avec vos pieds. Le sol recouvrant le trou de plantation doit être au même niveau que la terre environnante, ou à au plus 2,5 cm (1 po) du dessus de la masse racinaire. Les plantes fraîchement plantées doivent être arrosées chaque jour pendant les premières semaines afin qu’elles s’acclimatent bien.



    Prévoyez un tuteur ou une cage pour les plantes qui grandissent. Il est préférable d’installer les cages tôt au printemps ou au moment de la plantation, avant que le feuillage ne devienne épais. Les vignes ayant besoin d’un espace vertical pour pousser, il faut leur fournir un treillis, une clôture, un mur ou une autre structure leur permettant de pousser librement et de s’étendre.



    Terminez avec une couche de paillis de 5 cm (2 po), comme de l’écorce filamentée ou du compost, pour donner au jardin une allure propre, réduire les mauvaises herbes et retenir l’humidité du sol.

    Arrosage

    Les plantes fraîchement plantées doivent être arrosées chaque jour pendant les premières semaines. Par la suite, selon la température et le type de sol, l’arrosage peut être fait tous les deux ou trois jours. Les sols argileux conservent l’humidité plus longtemps que les sols sableux, qui doivent être arrosés plus fréquemment.



    Chaque plante a ses propres besoins en arrosage. Certaines plantes préfèrent demeurer au sec, tandis que d’autres ont besoin d’une humidité constante. Pour connaître les besoins de la plante, consultez son étiquette.



    Idéalement, on arrose uniquement les racines, sur une surface d’environ 15 à 30 cm (6 à 12 po) à partir de la base de la plante, et non toute la plante. L’achat d’un tuyau de jardin constitue un bon investissement qui contribue à la santé des plantes et permet de réduire la perte d’eau par évaporation. L’utilisation d’un arrosoir à main avec disperseur est également un bon moyen de contrôler l’arrosage. Si le jardin est grand et qu’un arroseur est nécessaire, essayez d’arroser le matin afin que le feuillage de la plante ait le temps de bien sécher le jour. La présence d’humidité sur le feuillage favorise les maladies et la moisissure, ce qui peut affaiblir ou endommager la plante.



    Il est préférable de bien tremper le sol à 20 cm (8 po) tous les deux à trois jours plutôt que de l’arroser un peu chaque jour. L’arrosage en profondeur favorise la croissance des racines dans le sol, ce qui aide la plante à devenir plus robuste et à mieux tolérer la sécheresse.



    Pour vérifier l’humidité du sol, creusez le sol avec votre doigt ou un petit déplantoir. Si les premiers 5 à 10 cm (2 à 4 po) du sol sont secs, il faut arroser.

    Fertilisation

    Incorporez le fertilisant dans le sol au moment de préparer des plates-bandes pour de nouvelles plantes. Les plantes établies doivent être fertilisées tôt au printemps, puis une deuxième fois au milieu de la saison. N’appliquez pas de fertilisant tard en saison. Cela stimule la croissance de nouvelles pousses, qui peuvent facilement être endommagées par les premiers gels.



    Les fertilisants sont offerts sous diverses formes : fertilisants en granules, à libération lente, liquides, biologiques ou synthétiques. Déterminez la méthode d’application qui convient le mieux et sélectionnez un produit dont la composition favorise la floraison (p. ex. 5-10-5).



    Pour réduire la quantité globale de fertilisant nécessaire, appliquez une couche de 3 à 5 cm (1 à 2 po) de paillis ou de compost chaque année. En se décomposant, le paillis fournit des nutriments aux plantes tout en améliorant les conditions générales du sol.

    Taille

    Selon les caractéristiques de floraison, coupez chaque fleur fanée, ou retirez tout l’épi depuis la base de la plante après la période de floraison. Lorsqu’on retire les vieilles tiges de fleur, la plante peut concentrer son énergie sur une croissance vigoureuse plutôt que sur la production de graines. Vous pouvez élaguer librement le feuillage en saison afin de retirer les feuilles endommagées et décolorées ou de conserver la taille de la plante.



    N’élaguez pas les plantes après le 1er septembre. L’élagage stimule la croissance de nouvelles pousses délicates, qui s’endommageront facilement lors des premiers gels. Les plantes vivaces ont besoin de temps pour se préparer à l’hiver ou « aoûter ». Lorsque les plantes sont fanées, on peut facilement les nettoyer : il suffit de les couper à environ 10 cm (4 po) du sol.



    Les panaches fleuris et le feuillage des herbes ornementales créent un magnifique effet dans le paysage hivernal. Laissez la plante entière durant l’hiver, et coupez-la à ras le sol au début du printemps, juste avant l’apparition des nouvelles pousses.



    Les vivaces doivent être déterrées et divisées tous les 3 à 4 ans. Cela stimule la croissance de nouvelles pousses en santé et favorise la floraison; vous aurez de nouvelles plantes pour agrandir votre jardin ou faire des heureux parmi vos amis jardiniers.