English Menu

Le temps « d’ouvrir le jardin » pour le printemps est arrivé !

Le temps « d’ouvrir le jardin » pour le printemps est arrivé !

Presque partout au pays, il est encore trop tôt pour les plantations, mais le moment de préparer le terrain en vue d'un jardin grandiose ce printemps est arrivé. Après l'hiver, les aménagements prennent une allure délabrée, aussi considérez ce ménage d'avant printemps comme une occasion de planifier les travaux à venir avant d'être saisi par la fièvre de la plantation.

Nettoyage de fin d'hiver

Au fur et à mesure que la neige disparaît du terrain, prenez un peu de temps pour ramasser les branches tombées durant l'hiver, ainsi que les feuilles mortes qui pourraient toujours joncher le sol. Vous pourriez également vouloir donner un coup de râteau sur vos platebandes de fleurs et de légumes pour retirer le vieux paillis décoloré et exposer la terre aux rayons du soleil. Elle se réchauffera plus rapidement ce qui favorisera une croissance racinaire hâtive. Le paillis défraîchi et les résidus de feuilles sont d'excellents candidats pour le tas de compost, tandis que les branches et les rameaux attachés en fagots pourront être ramassés lors de la collecte municipale.

Si vous résidez dans un climat froid où les conifères et les arbustes à feuilles persistantes sont enveloppés de jute durant l'hiver, vous pouvez déjà les découvrir sans risquer de les endommager, puisque les températures hivernales extrêmes sont chose du passé. Taillez les branches à feuillage bruni de vos conifères et passez en revue vos platebandes pour arracher les plants d'annuelles et rabattre les tiges en lambeaux des vivaces restées en place à l'automne.

Préparation du sol

Quand la terre se sera un peu égouttée, vous pourrez préparer les parterres de fleurs annuelles et de légumes. Commencez par enlever les tuteurs, les étiquettes, les lignes d'irrigation et tout autre objet qui pourraient encore s'y trouver, puis par étendre sur le sol une couche de 2,5 à 5 cm (1 à 2 po) de compost ou de terreau de plantation frais. Le compost devrait être incorporé à une profondeur de 15 à 20 cm (6 à 8 po), mais le terreau de plantation peut rester en surface. Pour les légumes, on recommande cependant de retourner la terre, sauf si vous les plantez dans des platebandes surélevées (avec des côtés en bois, par exemple).

L'occasion est belle pour étendre un engrais à libération lente, du compost ou tout autre amendement de sol sur vos platebandes de vivaces (celles que vous avez justement débarrassées de leur vieux paillis) avant qu'elles ne se couvrent de végétation. Ici, retourner la terre ne servirait qu'à briser les racines des plantes. Laissez les amendements en surface ; plus tard au printemps, pensez à couvrir de nouveau les platebandes de paillis frais pour aider à conserver l'humidité dans le sol.

Prenez soin de vos outils

Les équipements à moteur à essence comme les tondeuses à gazon, les débroussailleuses et les souffleurs à feuilles peuvent démarrer plus difficilement après un long entreposage au froid. Pour améliorer la performance de ces équipements, videz le réservoir et remplissez-le d'essence neuve, remplacez les bougies d'allumage et le filtre à air, puis aiguisez les lames. Les quincailleries et les magasins de petits équipements à moteur offrent habituellement un service de mise au point printanière ; réservez tôt, car leur carnet de rendez-vous se remplit rapidement à l'approche du printemps.