English Menu

Des vivaces rustiques « à l'épreuve du Nord » pour des jardins canadiens sans souci

Des vivaces rustiques « à l'épreuve du Nord » pour des jardins canadiens sans souci

Les plantes vivaces font partie intégrante de tous les jardins de fleurs qui nécessitent peu d'entretien. La bonne plante cultivée au bon endroit poussera des années durant avec des soins minimums. Les Canadiens qui jardinent dans des régions où la saison de croissance est très courte et les hivers, rigoureux, peuvent éprouver plus de difficultés à mettre la main sur de belles variétés de vivaces fleuries qui résistent à des conditions aussi difficiles, mais ces plantes existent!

Voici quelques conseils qui vous permettront d'identifier les plantes vivaces réellement adaptées aux climats froids:

Cherchez des plantes dont le nom de l'espèce botanique est canadensis (ces plantes sont habituellement indigènes du Canada).

Si le nom commun d'une plante comprend les mots arctique ou alpin, il s'agit d'un indice précieux sur son origine. Vous saurez ainsi qu'elle pousse naturellement en zone arctique ou en milieu alpin, montagneux et frais.

Les plantes dont le nom de l'espèce est sibirica ou dont le nom commun contient le mot « Sibérie » sont plus souvent qu'autrement originaires de Sibérie et offrent un bon potentiel pour les jardiniers canadiens.

Pour vous faciliter la tâche, voici une sélection de cinq vivaces splendides qui poussent et fleurissent plus vigoureusement dans les climats froids qu'à la chaleur:

Ancolie du Canada

(Aquilegia canadensis)

Cette délicate plante indigène pousse dans les forêts à travers le Canada, mais se sent tout aussi à son aise dans les jardins où ses fleurs rouge et jaune illuminent le pied des arbres et des arbustes au printemps. L'ancolie se ressème souvent spontanément (sans devenir envahissante) et forme des coulées verdoyantes de feuillage tendre qui pousse à la hauteur du genou. C'est l'une des rares vivaces d'ombre qui attire les colibris.

Aconits

(Aconitum spp.)

Les aconits sont des vivaces au port érigé qui produisent des fleurs du bleu pourpre le plus foncé imaginable. Elles sont aussi de véritables plantes du Nord qui préfèrent les climats plus frais. En fait, plusieurs espèces sont originaires des régions montagneuses fraîches de l'hémisphère nord. Leurs stupéfiants épis de fleurs pourpres ajoutent une dimension verticale au jardin. On doit cependant faire attention lorsqu'on plante des aconits dans des endroits où les enfants et les animaux de compagnie ou de ferme ont accès, car toutes les parties de ces plantes sont extrêmement toxiques. Portez toujours des gants quand vous les plantez ou les taillez. Si vous en mettez dans des bouquets de fleurs, placez ce dernier là où les gens et les animaux ne pourront s'y frotter.

Hosta

(Hosta spp.)

Comme de vieux amis, les hostas sont des plantes qui ne déçoivent jamais. Même s'ils produisent de curieuses fleurs en trompette, les hostas – plus particulièrement les nombreux cultivars arborant des teintes de bleu givré qui semblent tout à fait à l'aise sous les cieux canadiens – sont mieux connus pour leur feuillage. Les hostas poussent sous les températures froides des latitudes nordiques où on les plante en massif, à l'ombre filtrée des grands arbres feuillus.

Arabette du Caucase

(Arabis caucasica)

Le Caucase est une chaîne de montagnes qui s'étire sur plus de 1000 km entre la mer Noire et la mer Caspienne, en Eurasie. C'est dans cet environnement rocheux et froid que pousse naturellement l'arabette, une vivace qui se plaît particulièrement bien dans la rocaille – ou partout sur le Bouclier canadien – en raison de son origine. Le plant forme un monticule bas d'environ 30 cm (12 po) de hauteur, à l'apparence soignée, qui se couvre de délicates fleurs blanches au début de l'été.

Lychnis des Alpes

(Lychnis alpina)

Aussi connue sous le nom de silène de Suède, cette espèce a une origine semblable à celle de l'arabette du Caucase. Elle excelle dans des conditions rappelant la tundra, tant dans une rocaille à Toronto que dans la cour arrière d'une résidence de Fort McMurray. Rustique jusqu'en zone 1, le lychnis des Alpes produit un feuillage moussu unique mesurant seulement quelques centimètres de hauteur, qui est surmonté en été de bouquets de fleurs rouge-rosé.