English Menu

Conseils de jardinage pour l’automne

Conseils de jardinage pour l’automne

Une liste pratique de conseils et de tâches pour préparer votre jardin pour l’hiver.

L’automne est arrivé et, très bientôt, le jardin devra être préparé en prévision de l’hiver. La mise en œuvre des conseils et tâches de cette liste pratique vous aidera à maintenir votre jardin en bonne forme avant que le froid de l’hiver ne s’installe pour de bon :

Arrachez ou déterrez les plantes annuelles (celles qui ne repousseront pas au printemps suivant). Mettez-les au compost ou dans des sacs pour la collecte des résidus verts. Ne mettez pas au compost les plantes qui présentent des signes de maladies.

Les vivaces repoussent au printemps ; taillez seulement leur feuillage à 5-8 cm du sol et jetez ces résidus verts avec vos annuelles. Laissez la floraison de vos vivaces tardives suivre son cours en rabattant les plants une fois les fleurs fanées seulement.

Certaines vivaces sont très jolies dans le paysage hivernal et servent d’abri pour la faune, notamment, les graminées ornementales et les échinacées. On peut donc attendre le printemps pour les rabattre en le faisant tôt, avant que la nouvelle pousse n’apparaisse.

Rentrez à l’intérieur les plantes en pots et en jardinières suspendues que vous désirez conserver. Les premiers gels de l’automne provoquent souvent des dommages aux contenants et le sol qui gèle rapidement cause la mort des plants.

Nettoyez et entreposez les contenants que vous ne prévoyez pas utiliser avant le printemps. Videz-les de leur contenu et nettoyez-les à l’eau additionnée de savon doux. Rincez-les et séchez-les parfaitement avant de les ranger.

L’ajout d’une couche de paillis sur les platebandes nettoyées donnera à vos plantes un bon départ le printemps suivant. Dans les régions où l’accumulation de neige est faible, l’ajout de paillis en automne peut aider à protéger les plants des écarts de température soudains. Le paillis aide aussi à garder le sol plus humide, à l’enrichir et à limiter la prolifération des mauvaises herbes au printemps.

Récoltez tous les fruits et légumes et ramassez ceux qui sont tombés au sol, car ils peuvent attirer des insectes et des maladies nuisibles.

Déterrez les bulbes et racines tendres comme ceux des dahlias, des glaïeuls et des cannas. Coupez le feuillage et placez les bulbes dans une boîte ou un sac bien aéré avant de les entreposer dans un endroit frais et sec.

C’est maintenant le temps de mettre en terre les bulbes à floraison printanière comme les tulipes, les jacinthes, les crocus et les narcisses.

L’automne est une excellente période pour diviser les plantes vivaces. Le système racinaire des plants a ainsi plus de temps pour se développer et résiste beaucoup mieux à la chaleur et au stress de l’été la saison suivante.

C’est aussi un excellent moment pour planter des arbres et des arbustes. L’air est plus frais, mais la terre garde la chaleur accumulée durant l’été encore un certain temps. Tant que la terre reste chaude, la croissance des racines se poursuit, même si les parties hors-sol de la plante sont dormantes. Permettre aux plants de s’établir en automne en produisant un bon système racinaire leur donne une longueur d’avance au printemps.

Ratissez les feuilles de la pelouse. Les feuilles qui s’accumulent sur le gazon le privent de lumière et d’humidité.

Nettoyez vos outils de jardinage et mettez-les au point. Débarrassez-les de la terre collée et entreposez-les dans un endroit sec. N’oubliez pas non plus de vider l’eau de vos boyaux d’arrosage avant de les ranger dans un endroit sec pour l’hiver.

Repérez les rosiers, les arbres, les arbustes et les plantes grimpantes qui auront besoin d’être taillés. Attendez qu’ils aient perdu leurs feuilles et soient entrés en dormance avant de procéder.

Si vous désirez offrir aux oiseaux et aux petits mammifères des refuges pour l’hiver, reportez le nettoyage du jardin tout au début du printemps. Les petits animaux trouveront des endroits pour hiverner parmi les plants morts et les feuilles laissées sur place dans certains coins du jardin. Les graines contenues dans les infrutescences séchées représentent une source de nourriture nutritive et certaines parties de plantes séchées — tiges, brins, feuilles de graminées — sont, pour les oiseaux, des matériaux de premier choix pour la fabrication de nid au printemps. Rappelez-vous seulement que le nettoyage doit se faire tôt au printemps pour ne pas nuire à la nouvelle pousse de vos plantes.